XP doublé
Température autours de 25 degrés en journée.
Un brin de toilette [Dune]



 

 :: Terres Neutres :: Le tas de débris Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un brin de toilette [Dune]

avatar
Finskan
CHIEN NEW-YORKAIS
Messages : 120
Ledwen : 115

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Messages : 120
Ledwen : 115

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Messages : 120
Ledwen : 115

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Aoû - 19:24

“ Un brin de toilette „

Un peu de langue par-ci. Un coup de langue par là. Finskan avait décidé qu'aujourd'hui serait une journée dédiée au repos. Ce n'était pas tout de voyager. Il fallait faire des pauses pour pouvoir continuer son long périple. Sinon, elle n'irait guère loin et on retrouverait sa maigre carcasse dénuée de vie. Ses pattes chauffées par le bitume brûlant criaient de s'interrompre. Elle avait fini par exaucer leur prière. Là, des débris de diverses formes lui paraissaient un agréable coin où se reposer. Les blocs de pierre dispersés n'importe comment offraient des ombres bienveillantes. Elle en choisit une, un peu surélevée. Elle s'allongea dessus, ses antérieurs pendant dans le vide. La fin du contact avec le sol, ajoutée à la très légère brise, lui procura une sensation de fraicheur bienvenue.

Elle en profita pour se faire un brin de toilette. Sa salive vint attaquer et piéger tous les grains de poussière accumulés par ses journées de marche. C'était fou toute la saleté qui se baladait dans l'air ambiant. Tellement de poussière qui grisait ses poils blancs. Elle n'aimait pas çà. Elle était fière du contraste de son pelage et ce gris venait tout gâcher. Elle devait enlever cet intrus. Elle mit de l'application dans sa tâche. Elle souhaitait tellement bien faire, qu'elle en oublia tout ce qui l'entourait. Ce n'était pas prudent.

_________________
« Le dernier Espoir, c'est la Fuite. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dune
CHIEN WASHINGTONIEN
Messages : 246
Ledwen : 176

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Messages : 246
Ledwen : 176

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Messages : 246
Ledwen : 176

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Aoû - 12:40
Un brin de toilette
Dune x Finskan


Dune avait été stupide. Encore et toujours stupide, elle n'avait pas pris en compte ce que Cendrillon lui avait dit, et avait décidé de partir à l'heure où le soleil est à son zénith juste pour prouver à la vieille femelle qu'elle avait tort. Mais bien sûr, ce n'était pas le cas. Dune avait juste essayé de montrer à tous qu'encore une fois, la chienne d'une bonne famille savait ce qui était bien ou non pour elle.

Maintenant, elle se retrouvait dans une drôle de situation, sa fierté lui disait de rester là où elle était, juste trouver de l'ombre, ses pattes lui criaient de rentrer dans les souterrains pour éviter l'horrible brûlure du sol, et enfin, sa curiosité lui demandait d'aller faire un tour en dehors de la ville, voir un peu le monde qui se reconstruit doucement.

Dune se tourne vers la gauche et commence à avancer, elle avait pris la coutume de marcher lentement pour ne pas se fatiguer, et pour pouvoir rester à l'ombre le plus longtemps possible dès qu'il y en avait. Dune se concentrait donc sur son rythme de marche, gardant à l'esprit que l'était importante de respirer avec ses narines et non pas avec sa bouche pour ne pas l'assécher.

Dune n'était pas le genre de chien à pouvoir supporter les variations de températures, ce n'est tout simplement pas un chien acclimater à la survie. Dune est faible, mais elle apprend, Cendrillon est là, Cendrillon essaie de lui apprendre à survivre même si c'est dur, elle essaie de lui permettre de se débrouiller dans le monde même si elle sait que Dune n'a aucune chance, et c'est probablement ça qui la force à l'aider, qui ne pourrait pas ressentir de la pitié pour la femelle au pelage Doré, qui pourrait l'ignorer et le laissé mourir ?

Le paysage délabré devient soudainement plus naturel, Dune a enfin fini de traversée la ville, et elle commence tout juste à apercevoir les premières à maisons de la banlieue, ainsi que quelques stations-service et de seven eleven, ces zones-là avaient étés moins touchées par les bombes, mais il y avait tout de même un grand nombre de débris. Dune se focalisait surtout sur tout ce qui était court, et rapidement, elle arriva en dehors de tout ce qui était urbain, elle pénétrait enfin les premiers petits bouts de campagne et ne comptait pas s'arrêter là.

Le soleil était toujours à son zénith, mais l'air avait enfin commencé à se déplacer, une douce brise venait agiter l'herbe sous les pattes de Dune. La fatigue commençait déjà à se faire ressentir, la femelle allait moins vite, elle respirait encore plus profondément, et sa langue tirée vers l'avant donnait à cet ensemble de détail, une impression de chien des rues. Voilà donc ce que Dune était devenue, une vulgaire chienne, sale, affamée, blessée.

Soudain, des petits monticules de débris furent à la portée de la vue de Dune, là-bas, elle savait qu'elle allait pouvoir trouver de l'ombre. Et l'ombre était devenu rare depuis que la femelle à quitter les banlieues. Son pas s'accéléra quelque peu, pour lui permettre d'enfin pouvoir s'asseoir et respirer.

Et c'est ce qu'elle fit. Le débris sur lequel elle s'était assise était à l'ombre d'une espèce de chose en métal rouillé. Tout semblait avoir était mit dans un four pendant quelques heures, chaque surface de n'importe quel débris était chaude.

Quand elle inspira, une odeur étrangère parcourut ses narines, lui faisant prendre conscience de la présence d'un chien dans les environs. Dune tourna la tête et plaqua ses oreilles contre son crâne.

« - Qui est là ? » cria-t-elle
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 328
Ledwen : 321

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100






Messages : 328
Ledwen : 321

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100






Messages : 328
Ledwen : 321

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100






Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Sep - 20:00
Des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Finskan
CHIEN NEW-YORKAIS
Messages : 120
Ledwen : 115

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Messages : 120
Ledwen : 115

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Messages : 120
Ledwen : 115

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Sep - 20:36
“ Angoissantes suppositions „

Elle fit une grimace. Cette poussière avait un goût particulier, peu succulent. Il faudra qu'elle aille boire après avoir terminé sa toilette. Toutes ces particules apportées par sa langue restaient collées dans sa gueule, surtout dans les replis de ses babines. Cela lui donnerait rapidement une envie de boire. Mais pour l'instant, çà allait. Le désir de se sentir propre était plus fort que le désagrément d'une bouche sèche. Elle continuait sur sa lancée.

Comme on pouvait se l'imaginer, elle loupa l'arrivée de l'un de ses congénères. C'était peut être même mieux comme cela. Parce qu'un truc blanc-jaunâtre et tout poilu, l'aurait vite fait déguerpir. Trop de poils étaient inquiétant. Cela lui rappellerait les histoires effrayantes que l'on racontait aux jeunes chiots. A chaque fois le monstre avait des yeux rouges, de grandes dents et surtout il était couvert de poils. Une image qui suffisait à lui faire rentrer la tête dans les épaules et s’aplatir sur le sol.

Ce fut tout naturellement qu'elle eut un sursaut lorsqu'une voix brisa le silence monotone. Sa langue retourna se cacher entre ses deux mâchoires. Son cerveau se mit à tourner à plein régime, cherchant la meilleure réaction à avoir. De là où elle était, elle ne voyait pas le propriétaire des mots. Des suppositions angoissantes fusèrent dans son esprit. Peut être que L'Inconnu était tout proche, prêt à se jeter sur elle ? Peut être qu'ils étaient plusieurs, cachés derrière les débris, prêts à lui tendre un piège ? Allait-elle devoir devenir leur esclave ou leur jouet ? Peut être même qu'ils avaient décidé de la manger !?

« Combien êtes-vous ?! »


_________________
« Le dernier Espoir, c'est la Fuite. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dune
CHIEN WASHINGTONIEN
Messages : 246
Ledwen : 176

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Messages : 246
Ledwen : 176

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Messages : 246
Ledwen : 176

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100


Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Sep - 20:20
Un brin de toilette
Dune x Finskan


« - Combiens êtes vous ? »

Dune agita ses oreilles, la voix venait de sa droite, dérrière un monticule de débris divers et varié. Les dimmensions de ceux-ci avaient tout de même le mérite d'être assez volumineux, et suffisament larges pour bloquer la vue sur ce qui se situe dérrière eux.

La femelle au pelage doré posa alors ses yeux brun sur l'un des monticules de débris. La voix venait tout simplement de l'autre côté. C'était si simple, mais pourtant si compliqué. Dune avait entendu dans la voix de cet individus, paraissait distinctement deux émotions qui étaient presque de la même nature. La peur, et l'incompréhension. Les deux premières émotions que Dune à connu au début de la Fin. Au moment ou sa vie à était coupée en deux. Le moment qu'elle dont elle essai maintenant d'oublier, de refermer comme si cela avait était une plaie ouverte dont le sang sortirait encore.

La princesse d'un monde déchu. Voilà ce qu'elle est réellement devenue. Et voilà ce avec quoi elle va devoir vivre. Elle est le capitaine qui à quitter le navire avant qu'il ne tombe au sol. Elle est l'individus qui maintenant, passe son temps à voir les fantômes des gens qu'elle à aimé. C'est pourquoi, elle ne voulait pas que le canidé qui avait parler ne ressente ce genre d'émotions. Et c'est pourquoi la femelle avait prit un ton de voix détendu, et détaché.


« - Je suis seule, je ne te veux pas de mal, je veux juste savoir qui tu es » cria-t-elle

En disant cela, la femelle parcourus quelques mètres, cherchant à clairement voir avec qui elle parlait.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 328
Ledwen : 321

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100






Messages : 328
Ledwen : 321

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100






Messages : 328
Ledwen : 321

PTS vie :
100 / 100100 / 100

Expérience :
10 / 10010 / 100






Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct - 13:59
Salut, des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Campagne Dune : La Maison
» Dune ou Starcraft
» Un brin de n'importe quoi ?
» x Toilette Matinale x [Patte de Louve]
» Tournez le vent la dune à l'envers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Terres Neutres :: Le tas de débris-
Sauter vers: